COOKIES MOELLEUX FAITS À LA MAIN !

SUPER COOKIE


CHOCOLAT-NOISETTE @FABRIQUECOOKIES ! BRAVO ! (JF PIÈGE, TWITTER)

En tant que fans de pâtisseries, nous avons crée La Fabrique - Cookies à Paris en 2011 afin de confectionner des cookies artisanaux à la française frais et fondants.

Parmi notre carte de 20 recettes originales, nous mettons l'accent sur les meilleures spécialités régionales françaises : Nougat de Montélimar, Calisson d'Aix-en-Provence, Caramel beurre salé de Guérande, Praline Rose de Valence, Biscuit rose de Reims, etc.

Retrouvez nos cookies dans nos 4 fabriques parisiennes ou dans votre boîte aux lettres grâce à notre site e-commerce !

Alexis et Pierre

  • COOKIES
    FRANÇAIS

    La Fabrique créée de bons cookies moelleux dont les recettes ont été imaginées à partir des meilleures spécialités des régions françaises : calisson d’Aix-en-Provence, praline rose de Valence, caramel beurre salé de Guérande, nougat de Montélimar, etc.

    Pour toute suggestion de nouvelles recettes, contactez nous ! On adore vous faire plaisir !

  • COOKIES
    ARTISANAUX

    Les cookies de La Fabrique sont de bons cookies frais et artisanaux. Ils sont réalisés à Paris avec de bons ingrédients, achetés localement et, dans la mesure du possible, directement chez le producteur.

    La cuisson est toujours effectuée le jour de l’achat, directement en boutique.

  • LES
    OFFRES

    Les cookies de La Fabrique sont vendus :
    - à l’unité (2 €)
    - par boîte de 8 (12 €),
    - ou de 12 (15 €) !

    Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Nous avons un service livraison ! En moins de 3h, faites vous livrer nos cookies par coursier en utilisant le module « commander » ci-dessous.

  • POUR LES
    ENTREPRISES

    Pour les événements d’entreprises (petit-déjeuner, showroom, lancement de produits, réunion, etc.), on vous propose des « petits » cookies !

    Nos petits cookies sont adaptés aux besoins des entreprises. Contactez-nous : nous élaborerons ensemble une solution personnalisée adaptée à votre budget et à vos besoins.

  • PLUS DE BEURRE QUE DE MAL…

    PAR // DANS Actualités

    On entend tout et son contraire depuis quelques semaines dans la presse sur la pénurie de beurre. Quelques mots pour vous expliquer exactement ce qu’il se passe et la façon dont on a décidé de s’adapter à La Fabrique – Cookies…

    Tout a commencé il y a 4 ans.

    A ce moment de l’histoire, différentes études scientifiques convergent vers une même conclusion : le beurre est meilleur pour la santé que ce qu’on croyait jusque là ! A l’inverse, les huiles végétales ne sont pas si bonnes que ça… Le très sérieux Time Magazine titre alors en Juin 2014 :

    C’est alors que tout s’enchaîne, un média chinois reprend l’info en exclu et titre : 吃黄油. Il n’en fallait pas moins… l’ensemble de l’Amérique du Nord et du peuple chinois se mettent à privilégier le beurre dans leur alimentation quotidienne, la demande mondiale explose et les prix s’envolent ! D’une moyenne comprise entre 2500-3000€ / Tonne mi-2016, le beurre s’échange désormais à plus de 7000€ / Tonne. Du jamais vu.

    Cela pose évidemment un vrai problème pour nos cookies….100% pur beurre ! Nous achetons notre beurre à plus de 8€ le kg, quand on l’achetait encore 3,75€ il y a 12 mois. Nous avons jusque là toujours refusé de changer la qualité de notre cookie : rassurez-vous, nous ne passerons donc pas à l’huile de palme tout de suite ;) . En revanche, afin de rester rentable, il est probable qu’une « légère » augmentation de nos prix soit nécessaire. Avec l’envolée des prix du beurre, le prix de notre boite de 12 cookies (vendue 15€ pour rappel) devient aberrant.

    Nous vous tiendrons évidemment au courant mais nous ne pourrons plus maintenir ces prix très longtemps si nous souhaitons maintenir la qualité de nos cookies (et ça, il faudra me passer sur le corps pour que quelqu’un y touche).

    Pour revenir sur le beurre… il y a t-il une pénurie pour autant ? Réponse : NON

    Nous n’avons aucun problème à nous faire livrer 300kg de beurre / jour à notre Fabrique de Clichy. Si le beurre déserte les rayons des grandes et moyennes surfaces c’est simplement que ces dernières refusent la hausse des prix (qui sont pourtant mondiaux) et ne se font donc plus livrer par les transformateurs de beurre ! C’est aussi simple que ça… Si la GMS dans son ensemble acceptait de répercuter un prix mondial en rayon, vous n’auriez aucun mal à trouver du beurre en bas de chez vous.

    Personne ne sais réellement si cette forte hausse est passagère ou durable. Je parie sur le côté passager, en imaginant qu’assez logiquement les coopératives laitières vont s’adapter à cette nouvelle demande mondiale et que le prix devrait se stabiliser sur un cours plus raisonnable de 4000-5000€ / Tonne. Dans ce cas, je m’y engage aujourd’hui, nos prix baisseront proportionnellement en boutique.

    Affaire à suivre ;)

  • LES VACANCES ? C ÉTAIT IL Y A SI LONGTEMPS…

    PAR // DANS Actualités

    Nous sommes le 8 septembre, Pierre n’est même pas encore rentré de vacances, et pourtant je n’ai jamais eu autant l’impression de n’être jamais parti.

    Les deux dernières semaines de travail m’ont déjà fait oublier les 3 semaines de vacances du mois d’août ! Pourquoi me direz-vous (si si, vous me le dîtes) ? Probablement car il s’agit de la rentrée la plus mouvementée de notre (jeune) histoire.

    Nous allons dans les jours qui viennent vous faire tout un tas de petites annonces sur plusieurs points :
    - Nouvelle(s) fabrique(s) à venir
    - Nouvelle charte graphique : logo, code couleur, sachets, boites, etc. Tout va changer !
    - Nouveau site Internet
    - Possibilité d’acheter nos cookies (presque) partout en France
    - Nouveau format de cookies : Le Maxi Cookie (en test prochainement dans 2 de nos fabriques) !
    - Nouvelles recettes éphémères qui, objectivement, sont probablement les recettes les plus abouties depuis la création de La Fabrique (on compte sur vous pour nous faire vos retours)
    - Lancement d’une gamme BIO avec 4 nouvelles références exclusives !

    Nous avons également dû gérer des situations plus exceptionnelles :
    - Croissance super forte de notre production de cookies ensachés individuellement, entrainant notamment l’embauche de pas mal de monde sur les 3 prochaines semaines
    - Rupture de citron chez notre fournisseur entraînant l’impossibilité de faire du Citron-Meringue pendant plus de 2 semaines (autant vous dire que la terre a failli s’arrêter de tourner)
    - TRES grand retard de notre fournisseur de packaging dans l’envoi de sachets (excuses officielles : les vacances, tout ça tout ça… oui mais on aurait du les recevoir en juillet), nous obligeant à improviser à l’aide d’intérimaires embauchés pour l’occasion ! Je profite de ce post (qui sera probablement très peu lu) pour présenter les excuses officielles de La Fabrique à tous nos clients professionnels ayant subi cette avarie (de célèbres services de livraison de repas se reconnaitront)
    - Départ sans préavis de 2 préparateurs-vendeurs, nous obligeant à fermer notre boutique rue Cler pendant quelques jours (tout va rentrer dans l’ordre très vite, pas d’inquiétude)
    - et bien entendu, les vacances de Pierre… car tout le monde sait qu’il est la pierre angulaire de La Fabrique ! Pierre, si tu lis ce message, une pina colada dans la main, sur du sable fin, avec vue sur un lagon bleu turquoise, profites-en ! Car c’est la dernière fois que tu prends des vacances… ;)

    J’imagine que ce retour à la (chouette) réalité vous parle, car vous vivez probablement exactement la même chose dans votre quotidien. Les vacances sont loin mais finalement je me demande si je ne préfère pas cette réalité excitante à la flanerie du mois d’août…

    Bon courage à tous pour cette nouvelle année (scolaire) qui démarre. Merci de continuer à nous suivre et à nous encourager… j’espère qu’on ne vous décevra pas dans nos futurs développements (je ne pense pas) !

    A bientôt,

    Alexis

  • L ETAPE

    PAR // DANS Actualités

    Tour de France oblige, je dois également vous parler de l’étape que La Fabrique vient de passer.

    Tout a commencé il y a 5 ans (et oui, déjà), Pierre et moi avons ouvert notre 1ère petite fabrique à Paris. Nous faisions la pâte dans l’arrière boutique, le dressage et la cuisson devant le client. Nous gérions alors l’ensemble de la chaîne : approvisionnement (on se levait très très tôt), préparation, vente (7 jours/7) , nettoyage et fermeture de la boutique, livraison en scooter, gestion administrative. Nous étions 2, nous faisions tout.

    Puis une 1ère étape a été passée en 2015 avec l’ouverture d’une fabrique centrale de 50 m2 et l’embauche d’un pâtissier et de plusieurs vendeurs : nous avons alors arrêté de faire la pâte dans l’arrière boutique de notre 1ère petite fabrique, et centralisions sa fabrication avant de la répartir dans les désormais 3 fabriques parisiennes. Nous avons alors installé nos bureaux au-dessus de notre boutique rue de Lévis (Paris 17ème) : on se partageait 15m2 à 3.

    Problème : les fabriques parisiennes sont passées de 3 à 5 (et bientôt 6) + nous avons développé une offre « BtoB » avec des cookies ensachés individuellement + nous avons embauché plusieurs personnes au bureau pour nous aider à gérer notre croissance. Du coup, les 50m2 de notre fabrique centrale s’étaient transformé en un embouteillage entre matières premières et pâtes prêtes à être dressées dans les petites fabriques et nos bureaux ne pouvaient plus accueillir la moindre personne supplémentaire.

    Et quand je vous parle d’étape, c’est que nous venons probablement de passer l’étape la plus importante de ces 5 dernières années…

    Nous venons de déménager à la fois notre fabrique centrale et nos bureaux sur un plateau commun de 350m2 à Clichy. Désormais, on se perd… les échelles pâtissières se ne cognent plus les unes aux autres, la chambre froide de 15m2 a remplacé les 5 frigo alignés, les 2 pâtissiers ont chacun leur espace.

    C’est pour moi, avec un peu d’émotion, l’occasion de faire le point et de remercier très sincèrement tous ceux qui ont participé à cette aventure et qui nous ont permis d’en arriver là. Dans le désordre et en espérant n’oublier personne, un grand grand merci à Pierre (évidemment), Camille (elle se reconnaitra), Ines, David, Marco, Benoit, Joséphine, Octavie, Antoine, Cassandre, Clémentine, Estelle, Gilda, Julien, Lucille, Valérie, Marguerite, Marie(s), Munchi, Nicolas, Arnaud, Harold, Agathe, Michel, Laurent, Laurence, Cyrille, Olivier, Martin, ou plus récemment Anne, Margaux, Adrien, Jean-Marie, Muni, Sandra, Emma, et plus particulièrement ma femme Camille, qui a été là dans les bons comme les moins bons moments et m’a toujours soutenu, ma mère (idem) et mon père qui pourtant « n’y croyait pas », dixit une fin de diner de 2012.

    Ils sont tous des salariés ou anciens salariés, des prestataires ou des conseils.

    Nous avons inauguré notre nouvelle grande fabrique à Clichy hier soir en présence de toutes ces personnes. À vous tous, les clients et les fans de la première heure, sans qui nous n’en serions pas là, je ne sais comment vous remercier, les mots ne suffisant pas.

    Alors bien entendu, ce n’est pas fini, loin de là : tout reste à faire. Mais cette étape me permet de réaliser le chemin parcouru et m’aide à me projeter dans les 5 prochaines années. En attendant, voici des petites photos de la crémaillère d’hier soir, que nous partageons avec vous tous :

Adresses
25, rue de Lévis - 75017 Paris
Horaires :
le lundi : 11h -> 20h
du mardi au samedi : 9h30 -> 20h
le dimanche : 9h30 -> 19h

49, rue Cler – 75007 Paris
Horaires :
du lundi au vendredi : 11h -> 19h30
le samedi : 9h30 -> 19h30
le dimanche : 9h30 -> 19h

34, rue Montorgueil - 75001 Paris
Horaires :
du lundi au vendredi : 11h -> 19h30
le samedi : 9h -> 19h30
le dimanche : 9h -> 19h

Gare St-Lazare - 75008 Paris
Horaires :
du lundi au vendredi : 7h -> 20h
le samedi : 9h -> 20h
le dimanche : 9h -> 19h

Téléphone
Les bureaux : 09 86 50 70 72
St-Lazare : 09 86 63 54 19
Cler : 09 83 51 57 06
Lévis : 09 83 54 69 91
Montorgueil : 09 83 48 36 76

Merci de renseigner votre nom Merci de renseigner votre adresse email Merci d'écrire un message
Réalisation : Netfirst